Communauté : Soumission et appartenance
Samedi 31 octobre 2009 6 31 /10 /Oct /2009 21:38
- Ecrire un commentaire

La soirée fut longue, intense pour bien des soumises et soumis, et animée avec et grâce à beaucoup d'invité-e-s, surtout en couples : Maîtresse Claudiacuir et Cerbère orchestrèrent de main de maître-sse la mise sous tension mentale (n'est ce pas, Simplette !) et physique (martinet, badine et cordes étaient de sortie !) de nombreuses (pour une fois, on va faire l'accord avec le féminin, qui va donc l'emporter, n'est-ce pas Maîtresse Claudia) soumises et soumis.

 

Un clin d’œil d’emblée à soumise E … : tu m’avais promis quand je t’ai quittée à la fin de la soirée d’écrire ce commentaire sur mon blog : « Sophya, tu es une gr… s… ! ». Mais de commentaire, je n’en ai point vu jusqu’à présent : « E…, que fais-tu donc ? ». E… avait eu cette idée sans doute après avoir assisté aux sévices divers auxquels je fus exposée :

-          d’abord en pénitence sur un prie-Dieu, où je fus rapidement mise à nu, pinces aux 2 tétons avec poids suspendus, pendant que 2 soumis étaient entrepris par Maîtresse Claudiacuir et Maîtresse Clara (1), je goûtai à mon tour la chaleur froide du martinet, ou plutôt des martinets qui virevoltèrent rapidement sur mon dos,

-          l’ivresse qui m’envahit alors, comme celle de l’alcool qui embrume l’esprit, m’emporta vers d’autres horizons, au point d’oublier l’intensité des coups : seules les marques zébrées sur mes côtes et mes hanches que je découvris le lendemain me permirent d’imaginer combien siffla l’air entre les lanières cuisantes et claqua le cuir de ma peau rougie,

-          puis la douceur piquante de la cire fondue ruissela entre mes omoplates, provoquant frémissements et , quand la tentation fut trop forte d’enlever les plaques refroidies à coup de martinet, gémissements, surtout quand les lanières s’enroulaient, en s’accélérant autour de ma taille et de mes cuisses,

-          et Maîtresse Claudiacuir m’enleva du prie-Dieu pour me placer sur le chevalet au centre de la pièce, et cette fois c’est la froideur chaude du gel qui franchit le col de mes fesses, annonçant des intentions pénétrantes : la possession la plus intime qui soit commença, douce mais ferme, patiente mais inquisitrice … Soudain les vannes de l’écluse frémirent et l’écume bouillonnante d'une vague au mille doigts s’engouffra en moi, se contentant certes du premier sas, tout en portant une nouvelle estocade qui s’empara de tout l’espace que je lui abandonnais.

Maîtresse Claudiacuir excelle dans ce registre, où pendant qu'elle me possède au plus profond de mon intimité anale, elle vient éprouver mes tétons en tirant sur les poids suspendus : je m'ouvre encore plus et je suis parcourue par une onde électrique qui relie mes fesses et ma poitrine, et me transporte dans une autre dimension, où je ne suis plus moi, mais seulement l'appendice des délices et délires de Maîtresse Claudia.

 

Dois-je oublier pour autant les lévitations créées par Cerbère et enveloppant des corps privés de liberté, les fesses d’une soumise martelées par sa badine intraitable, la délivrance de Simplette surgissant telle une sirène d’une mousson humide de plastique ?

 

Le Donjon de l’Elixyr parodie ainsi la tragédie du Cid :

Cette obscure clarté qui envahit les cordes,
Enfin, avec le flux des sens qui d’un seul coup déborde,
L'onde s'enfle dessous et, d'un commun effort,
Claudiacuir et Cerbère décident de notre sort."

 

Les soirées Fetish Party 2009 ont ainsi pris fin, et déjà celles de 2010 pointent …

 



Celle du 24 janvier sera leur 1er anniversaire, évènement déjà signalé par Maîtresse Claudiacuir dans un billet paru ici sur le forum : je lui dédie ce dessin, que j’ai créé spécialement en son honneur !

 

Soumise Sophya.

 

 

 

Retour à l'accueil

Profil

  • Sophya
  • BDSM, Art, dessins et travestissement : Imagination et aventure pour soumission et culture
  • BDSM soumise soumission domination Maîtresse
  • Toutes les transgressions vecues comme depassement du reel et envol vers l'imaginaire ... sont les bienvenues ! NB : Sans "collier", je suis prête à dialoguer avec une femme dominatrice, seule ou accompagnée, pour le meilleur et pour le "pire"

Présentation

  • : BDSM, Art, dessins et travestissement : Imagination et aventure pour soumission et culture
  • BDSM, Art, dessins et travestissement : Imagination et aventure pour soumission et culture
  • : sodomie
  • : Je suis Sophya, transgenre exclusivement passive et soumise, très docile mentalement et physiquement. Sportive, 170/66, totalement non-virile mais fémininement ouverte haut et bas, avec de belles fesses, des jambes galbées et des bouts de seins saillants (mens 90A-78-95). NB : Je ne porte pas de "collier" et suis prête à dialoguer avec une femme dominatrice, seule ou accompagnée, pour son meilleur et pour mon "pire" ...
  • Partager ce blog
  • Retour à la page d'accueil

Liens

Images Aléatoires

  • 8 BDSM Passion
  • Amour&Perfection
  • Preservatif ModeEmploi
  • 1 BDSM Bondage
  • MaChatte V4
  • Flyer 12nov11
Créer un blog sexy sur Erog la plateforme des blogs sexe - Contact - C.G.U. - Signaler un abus - Articles les plus commentés